Enseignements du bouddhisme social

Vous trouverez ici une sélection des rappels quotidiens de Dae Peop Sa Nim sur les thèmes principaux, ainsi qu’un glossaire des concepts bouddhistes.

Rappels quotidiens

Les Les Rappels quotidiens, également appelés Sutras quotidiens, sont des messages quotidiens que la Suprême Matriarche Ji Kwang Dae Poep Sa Nim transmet pour nous rappeler comment être clair et nous aider à vivre correctement. 

Depuis plus de 28 ans, Dae Poep Sa Nim propose ces précieux enseignements comme guide pour aider les pratiquants de la Sangha Yun Hwa dans leur vie sociale complexe et trépidante.

Pour la plupart des gens, il n’est pas facile de saisir et de comprendre pleinement ce que cela signifie d’écrire un texte aussi profond au quotidien. Quelle que soit la situation ou les circonstances rencontrées ce jour-là, Dae Poep Sa Nim n’a jamais faibli dans son dévouement envers les étudiants de Dae Poep Sa Nim.

Grâce à cet effort quotidien, Dae Poep Sa Nim aide sans relâche les pratiquants de la Sangha Yun Hwa à rester toujours sur la voie du Bouddha (l’Absolu, la Vérité), afin qu’ils puissent un jour atteindre l’illumination.

Bouddhisme Social

Le Bouddhisme Hinayana repose sur l’importance de l’élimination des impuretés et de l’ignorance. Le Bouddhisme Mahayana enseigne ...

Six Paramitas

Today, on the tenth anniversary of our World Peace Bell, I will ring the World Peace Bell and, with the ringing of this Bell, would ...

Eightfold Path

The truth is very simple. When one does correct things, the correct results appear. When one does wrong things, wrong results appear. ...

The 5 Precepts: #5

Whether one is alive, or even after death, if one is not clear, one becomes a slave to oneself. One has difficulties escaping from the ...

The 5 Precepts: #4

In the five precepts, the fourth precept is to abstain from conduct done in lust —more specifically, not to commit adultery. This ...

The 5 Precepts: #1-3

As an astronomer looks at the place of the sky and researches what is going on in the sky, so the human being looks at the place of the

The Four Noble Truths (2)

Most of the time people want to get something, depend on something or believe in something. When people want something, sometimes they ...

The Four Noble Truths (1)

Shakyamuni Buddha cares for others and for all sentient beings. He went to seek Buddha (which means the absolute, the truth), and in ...

Enlightenment, Realization and Wisdom

Buddhism is a religion, but it is one that does not attach to religion. Buddhism helps everyone to attain true religion and to realize ...

Being clear

Clarity and being clear means that one’s own six senses follow the correct direction and stay on the correct path, which is the path of

Karma

The hateful mind, the blaming mind, the jealous mind, and the mind to seek revenge are all actually poisons which ruin oneself. For ...

Meditation

No matter who it is, a person who knows how to concentrate and focus can do his given duty better than others. Concentrating and ...

Mantra

From ancient times, all the enlightened Buddhas depended on the teaching of Buddha, which is the Sutra, and on the mantra. Thus, they ...

Practice

As an astronomer looks at the place of the sky and researches what is going on in the sky, so the human being looks at the place of the

Glossaire

Retraite de 100 jours (en solo). Il y a deux sortes de retraite de 100 jours en solo: certaines sont dirigées par un maître, tandis que d’autres sont faites en demeurant isolé pendant 100 jours. La retraite en solo sous la direction de la Suprême Matriarche Ji Kwang Dae Poep Sa Nim débute traditionnellement le 15 octobre du calendrier lunaire et se termine à la première pleine lune après le Nouvel An Chinois.

L’Absolu, la Vérité. Bouddha / le corps du Dharma. Le corps du Dharma signifie l’essence de la Bouddheité, la vérité ou loi ultime, et la véritable nature de la vie de Bouddha.

Anuttara Samyak Sambodhi. L’illumination Suprême, insurpassable et inégalée.

Avalokiteshvara. Littérallement, « Celui ou Celle qui perçoit le son du monde. » Le Boddhisattva de la compassion.

Bodhisattva. « Bodhi » signifie sagesse parfaite et « sattva » être dont les actes créent l’unité ou l’harmonie. Le bodhisattva est un ête très avancé sur le chemin de la bouddhéité, qui fait voeu d’aider tous les êtres à parvenir à la réalisation de la vérité .

L’arbre de la Bodhi. L’arbre à Buddhagaya sous lequel le Bouddha Shakyamuni a atteint l’illumination. Ce terme est parfois utilisé pour symboliser la sagesse parfaite et l’éveil.

État Bong. Peu clair. Ne pas être capable d’avoir les idées claires, distrait. Un état d’esprit causé par les illusions, les chimères, les hallucinations et l’imagination. Avoir « un blanc, un trou ».

Bouddha. L’expression « un Bouddha » est un être ayant atteint l’illumination parfaite. « Bouddha »  » signifie « celui qui est illuminé ». »Le Bouddha » fait habiltuellement référence au Prince Siddhartha, qui est devenu le Bouddha Shakyamuni, qui a vécu en Inde il y a 2600 ans environ et qui fut le premier à répandre le Dharma.

Dae Poep Sa Nim utilise « Bouddha » sans article pour figurer « la Vérité, l’Absolu ».

Bouddhisme social. Le Dharma qui procure la sagesse de la vie quotidienne pour notre fonction et nos devoirs corrects, en tant qu’être humain, tout en atteignant l’illumination. De cette façon, on peut vivre sa vie quotidienne et être encore en mesure de se voir et de réaliser le plus haut niveau de réalisation. Son origine remonte au Bouddha Shakyamuni. Dae Poep Sa Nim est l’un des quelques maîtres qui l’enseigne depuis.

Le Jour où Bouddha a quitté Sa maison. Jour spécifique en Corée commémorant le jour où Bouddha a quitté Sa maison pour rechercher à atteindre l’illumination (Célébration Bouddhiste Traditionnelle commémorant le jour où le Prince Siddhartha a quitté la maison et rechercha a ateindre à la réalisation).

Bouddhéité. Réalisation totale, l’état de Bouddha.

Bouddhisme Social.

L’esprit de Bouddha. Ayant l’attitude d’esprit d’un Bouddha.

Dae Ja, Dae Bi. Expression Coréenne signifiant: « Grand Amour, Grande Compassion ».

Conditions. Cause (coréen: le yin) et les conditions (coréen: yeun) sont inter-connectés. Si le yin n’est pas correct, yeun ne le sera pas. Dans les relations humaines le yin est le soi, les autres réagissent avec yeun. Afin de représenter un yin correct (et de recevoir un yeun positif), on doit éliminer son propre yeun et aimer les autres inconditionnellement.

Connection-relation. Les relations et connexions que nous faisons avec les autres.

Sutras Quotidiens. Enseignements Quotidiens écrits par La Suprême Matriarche Ji Kwang Dae Poep Sa Nim et divulgués chaque jour depuis le 17 juillet 1992.

Dharma. La Vérité, les enseignements, l’Absolu. Loi de l’Univers.

Dharma body. Dans le Bouddhisme Mahayana, il est dit que le Bouddha a trois corps: Dharmakaya (le corps de l’Absolu, la Vérité); Samboghakaya (le corps de la félicité, le corps de l’action de bodhisattva); et Nirmanakaya (le corps physique de Bouddha).

Le Sutra du Diamant . Un sutra important du Bouddhisme qui symbolise la vacuité.

Do ban. Terme coréen qui signifie, bon compagnon de pratique.

Les huit émancipations. La libération : (1) de la convoitise (2) des choses extérieures, (3) des illusions, (4) de la limitation de l’espace, (5) de la limitation de la conscience, (6) des points de vue de substantialité, (7) des limitations de pensées, et (8) de l’activité mentale .

Les huit souffrances (8). (1) souffrance de la naissance, (2) souffrance de vieillir, (3) souffrance de tomber malade, (4) souffrance de mourir, (5) souffrance d’être séparé de ceux que l’on aime, (6) souffrance de cotoyer ceux que l’on méprise, (7) souffrance de ne pas obtenir ce que l’on veut et (8) souffrance du déséquilibre des cinq Skandhas.

La Noble Voie des huit Vertus. Une formulation bouddhiste ancienne des huit éléments du chemin de la libération: la vue juste, la pensée juste, la parole juste, l’action juste, les moyens d’existence justes, l’effort juste, le souvenir juste, et la concentration juste . (« juste » signifie ici propice à la libération).

La huitième conscience. C’est la « réserve » de la conscience, dans laquelle est stocké le karma que nous créons, les deux, le bon et le mauvais. Parce que cela est la reserve karmique cette conscience determine partiellement le type de vie que nous vivons.

Les quatre-vingt quatre mille illusions. Une expression utilisée dans le bouddhisme pour désigner le grand nombre d’illusions qui passent à travers un esprit perturbé à chaque instant. Le Bouddha Shakyamuni décrit cent huit états de base de l’illusion qui se ramifient en les quatre-vingt-quatre mille délires.

Illumination. État d’éveil spirituel, de sagesse parfaite.

Les cinq desirs. Désir de nourriture, de sommeil, de sexe, de célébrité et d’argent

Les cinq Skandhas. Formulaire, sensation, perception, formation mentale (volonté), la conscience.

Les Quatre Nobles Vérités. La souffrance, la cause de la souffrance, l’extinction de la souffrance et l’illumination

Le Grand Vehicule. Les enseignemnts Mahayana. Le mot Sanskrit signifie Grand Véhicule. Le Grand Véhicule indique un enseignement qui est capable d’amener beaucoup de personnes à l’illumination.

Hapchang. Mot Coréen désignant le geste dans lequel les mains sont jointes, paume contre paume,marquant l’union de l’énergie negative (de la main gauche) avec l’énergie positive (de la main droite). C’est un signe de respect et de reconnaissance.

Le Bouddhisme Hinayana. L’une des deux principales branches du bouddhisme, l’autre étant le Mahayana. Il est considéré comme étant la plus conservative des écoles du bouddhisme à ses débuts. La tradition s’est éteinte en Inde, mais elle a survécu au Sri Lanka(Ceylan) sous le nom d’ Ecole Teravada, et s”’est développée à partir de là, dans d’autres regions d’Asie du sud-est.

Les esprits affamés. En raison de la création de bien lourd karma de leur vivant, eux qui dans leur état désincarné ne peuvent reposer en paix et sont en un sens avide de tranquilité.

Je-mon-moi. La croyance en son ego et d’agir en fonction de celui-ci. L’égocentrisme et la preoccupation de soi-même.

Ja Up Ja Duk. Korean expression which means what you do is what you get. (One receives the results of one’s actions/cause and effect).

Kalpa. Une période de temps extrêmemen longue. La définition traditionnelle d’un kalpa est la suivante : une déesse qui porte une robe faite de la matière la plus douce et la plus mince et qui apparaît tous les trois ans au sommet d’une montagne de 40 miles de haut. Avec ses manches longues, elle balaie, en un mouvement de va-et-vient, la surface de la montagne comme un doux murmure et elle disparaît à nouveau. Un kalpa est le nombre d’années qu’il faudra à la déesse pour aplanir complètemment la montagne avec le mouvement de sa robe.

Karma. Littéralement, «action», se référant à la cause et effet. Le processus continu d’action et de réaction à partir duquel toutes les choses et les phénomènes apparaissent.

Le moi-karmique. Le moi qui résulte, qui pense et qui agit en fonction du karma individuel, à la difference du vrai-moi ou grand-moi. Le petit-moi.

Kwan Se Um Bo Sal. Avalokitesvara, Bodhisattva Percevant le Son du Monde, de l’Amour et de la Compassion. (Guanyin en Chinois).

Le Soutra du Lotus. Le plus important Soutra du bouddhisme, qui symbolize la véritable vacuité et montre le Dharma Exquis.

Le Bouddhisme Mahayana. Le bouddhisme du grand véhicule. En Sanskrit, Maha signifie grand, et yana, véhicule . L’une des deux grandes divisions de l’enseignement bouddhique, le Mahayana et le Hinayana. Le Mahayana met l’accent sur la pratique altruiste appelée la pratique bodhissatva, comme un moyen d’atteindre l’illumination pour soi-même et d’aider les autres à l’atteindre aussi.

Mantra. Mot ou phrase spirituels donnés par un maître et à travers lesquels l’énergie est envoyée.

La Voie du Milieu. Le chemin ou la voie qui transcende les extrêms polaires. La Voie du Milieu indique également la vraie nature de toutes choses, qui ne peuvent être définies par les absolus de l’existence ou de l’inexistence. Il transcende les points de vues polaires extrêmes et opposés, en d’autres termes, toute dualité.

Le Nirvana. Il peut signifier la cessation de la renaissance (voir le samsara) et l’entrée dans la beatitude; le royaume ressemblant le plus au paradis. Toutefois, le nirvana véritable peut être atteint ici, dans ce monde actuel de notre vivant.

No-Zen-stick Zen stick. La frappe, en un sens, de l’esprit de l’étudiant par le maître via la transmission d’esprit à esprit d’un enseignemnt ou d’une lesson.

La Pratique. L’application et l’intégration dans notre vie quotidienne des methods de meditation. Respecter et vivre le Dharma. Le chemin de la recherche et l’atteinte de la Vérité

Saha world. « Ce monde, » Le monde des desires et des formes. En Sanskrit, « saha » signifie « endurance ».

Samadhi. Littéralement, « concentration. » C’est une pratique de profonde meditation, souvent une pratique personnelle donnée aux étudiants par leur maître.

Samsara. Le royaume de la naissance et de la mort, et de tourner dans le tourbillon de notre propre karma.

Sangha. La communauté des pratiquants.

Six Paramitas. « Paramita » signifie « perfection. » Six pratiques qui sont essentielles pour l’atteinte de la bouddhéité: le don d’aumône, qui inclut le don d’aumônes matérielles, le don de la loi, et le don du courage; l’observation des préceptes; la patience ou le fait de supporter patiemment toute oppositions ou difficultés; assiduité ou la diligence dans la pratique, la méditation et l’obtention de la sagesse.

Six sens. La vue,l’ ouïe, l’odorat, le goût, le toucher et les sens de l’esprit.

Le Bouddhisme Social. (Voir le chapitre d’introduction).

Sok Ga Mo Ni Buddha. Orthographe pour le Bouddha Shakyamuni.

La réserve de la conscience. Voir la huitième conscience.

Pouvoir surnaturel de pénétration. Puissance transcendante. Un attribut des êtres pleinement éveillés.

Soutra. Une version écrite des enseignemnets du Bouddha Shakyamuni ou d’un autre Bouddha. IL est dit que le Bouddha Shakyamuni aurait eneigné 84,000 soutras.

Dix mille Dharmas. Tout ce qui existe et toutes lees connaissances dans tous les domaines de la vie.

Les trois Joyaux. Bouddha, Dharma, et Sangha.

Les trois poisons. Le désir (et l’avidité), la colère, et l’ignorance.

Treasure palace of complete, stillness, and extinction. Le monde absolu de Bouddha qui est juste ici, en notre sein;.

True form body. Le corps physique de celui qui a realize l’esprit de Bouddha.

Unchanging Dharma body. Bouddha (l’Absolu, la Vérité), à partir duquel la forme est créee.

Zen. C’est une école du bouddhisme mahayana, qui est originaire de Chine au cours du 6ème siècle en tant que “Chan”. De la Chine, le Zen s’est répendu vers le sud au Vietnam, en Corée et à l’est au Japon. Boddhidharma était son fondateur et lepremier patriarche du Zen. L’objectif principal du Zen est de trouver sa vraie nature et le Soutra du Diamant en est le Sutra du principal.